Droit au sommeil

Véritable enjeu de santé publique, le sommeil est un moment crucial pour le développement harmonieux de l’enfant : croissance du corps, système immunitaire et hormonale, concentration, apprentissage, gestion des émotions et des relations sociales… Or, le sommeil est menacé, tant en quantité et en qualité, en raison de multiples facteurs qui retardent l’endormissement ou le rendent plus difficile.

Pourtant, le sommeil des enfants n’est pas suffisamment pris en compte de manière globale et systémique. Les institutions, les associations et les professionnels n’ont pas toujours conscience du fait que, malgré la pluralité de leurs missions, ils sont tous concernés par le sommeil.

 

Avec sa nouvelle campagne Bonne Nuit, Bon Jour, le COFRADE veut donc lancer une large dynamique de sensibilisation et de mobilisation sur cet enjeu majeur.

Notre stratégie

 

Cette campagne est conçue sur le moyen terme, avec l’ambition d’aider à un changement d’habitudes en matière de sommeil, et à l’adoption de politiques publiques dédiées. Plusieurs publics sont visés.

Acte 1 — Faire connaître la magie du sommeil

 

Loin des campagnes anxiogènes et culpabilisantes, la stratégie du COFRADE est de donner envie de prendre soin de son sommeil. Pour cela, nous sommes convaincus que la première étape est d’informer les enfants et les adultes sur toutes les fonctions essentielles et les effets magiques du sommeil. Si nous savions tout ce qui se passe pendant que l’on dort !… L’objectif est que les familles et les professionnels soient motivés pour favoriser le sommeil des enfants sur la base des connaissances qu’ils auront à ce sujet.

Acte 2 — Donner les clefs pour favoriser l’endormissement

Beaucoup de parents rencontrent de difficultés pour garantir un sommeil approprié à leurs enfants, et ne disposent pas nécessairement de toutes les informations utiles pour favoriser leur endormissement. Le COFRADE souhaite donc créer des supports pédagogiques compilant l’ensemble des recommandations scientifiques, des bonnes pratiques et autres outils d’aide au sommeil. Il pourra être question d’un site Internet, de vidéos, de dépliants, et tous les autres supports pertinents pour fournir des clefs aux parents et aux professionnels de l’enfance.

Acte 3 — Rendre le sommeil tendance aux yeux des ados

Les adolescents sont plus autonomes que les jeunes enfants dans la gestion de leur sommeil. Or, le sommeil est perçu comme un temps peu réjouissant, solitaire, improductif, venant mettre fin aux activités ludiques du soir. Il est temps de changer de regard. Le COFRADE veut proposer aux adolescents de percevoir le temps du coucher comme un moment de bien-être, de créativité, d’affirmation de sa personnalité, voire comme une opportunité de socialiser ! Notre défi : que les ados s’approprient le sommeil comme un nouveau hobby.

Plaider la cause du sommeil auprès des pouvoirs publics

Le sommeil est une véritable sujet de politique publique, tant il a des effets concrets et durables sur la vie d’un enfant et son développement futur. Les élus de tous niveaux et les administrations publiques ont donc un rôle à jouer pour mettre en place des stratégies globales visant à donner de l’importance au sommeil. Le COFRADE veut les sensibiliser à ce sujet, tout comme il est nécessaire de sensibiliser les instances onusiennes pour faire reconnaître le sommeil comme un droit à part entière.