Nos missions

Nos missions

Nos missions


Le COFRADE (Conseil français des associations pour les droits de l’enfant) est, depuis 1989, une vigie sur tous les sujets liés à l’enfance.

 

Créé en 1989 à l’occasion de l’adoption par les Nations Unies de la Convention relative aux droits de l’enfant, le COFRADE s’assure que les dispositions de ce texte international, ratifié par la France, soient réellement appliquées dans notre pays. Il s’agit donc à la fois de faire la promotion de ces droits afin qu’ils soient connus de tous, et d’analyser la situation des enfants dans notre pays dans le but d’identifier les manquements, être lanceurs d’alerte, et proposer des solutions.

 

Le COFRADE couvre l’ensemble des sujets liés à l’enfance : éducation, santé, numérique, loisirs, sports, violences, mineurs non accompagnés, vie familiale, citoyenneté, libertés civiles, etc.

 

Le COFRADE veille à avoir, autant que possible, une approche transversale de ces sujets grâce à l’animation du réseau de ses organisations membres. Les organisations adhérentes peuvent faire émerger des sujets, et faire converger leurs expériences et leurs missions avec l’ensemble du réseau, afin de créer une synergie et une forte dynamique collective.

 

Coordination

 

Le COFRADE fédère une cinquantaine de structures intervenant dans tous les domaines relatifs aux droits de l’enfant. Il coordonne l’action de ses membres pour porter leurs positions communes d’une seule et même voix auprès des pouvoirs publics. En tant que collectif, le COFRADE joue ainsi efficacement son rôle de garant de la Convention relative aux droits de l’enfant auprès des institutions françaises.

 

Promotion

 

L’une des principales missions du COFRADE tient à promouvoir la Convention relative aux droits de l’enfant. Le COFRADE développe donc les outils nécessaires pour la faire connaître au plus grand nombre, enfants comme adultes (grand public, institutions, professionnels…), en privilégiant l’information, la formation et l’éducation.

 

Le COFRADE organise également deux événements majeurs chaque année, visant à sensibiliser les enfants à leurs droits et à favoriser leur participation aux débats publics : les Débats d’adolescents au printemps et les Etats généraux des droits de l’enfant au moment de la journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre. Le COFRADE donne ainsi la parole aux jeunes et les pousse à s’informer, débattre et participer à la vie sociale et politique, dans un espace de dialogue où enfants et adultes sont entendus.

 

Plaidoyer

 

Contrairement aux idées reçues, beaucoup des droits de l’enfant sont bafoués en France. Le COFRADE se bat pour faire en sorte que ces droits soient effectivement appliqués en travaillant activement auprès des politiques.

 

Au nom de ses structures membres, le COFRADE agit tout au long de l’année par l’intermédiaire de sa mission plaidoyer en fonction des sollicitations de ses membres, de l’actualité juridique et de ses activités de représentations dans diverses instances. Le COFRADE se mobilise notamment dans le cadre de projets et propositions de lois afin d’impulser les adaptations législatives nécessaires pour mettre le droit français en conformité avec ses engagements internationaux.

 

Par ailleurs, le COFRADE s’engage dans le processus de contrôle auprès du Comité des Droits de l’Enfant des Nations Unies en tant qu’acteur de la société civile, et publie ainsi tous les 5 ans un rapport alternatif sur l’application de la Convention relative aux droits de l’enfant en France, sur la base de l’expertise de ses associations.

Partager